Nicolas Meyrieux : Le Rodage

Qui est Nicolas Merieux ?

Grenoblois d’origine, Nicolas Meyrieux commence des études de médecine à Paris puis décide de réaliser son rêve, devenir comédien, grâce aux encouragements de son oncle, l’artiste plasticien Philippe Parreno.

Il intègre ensuite Le Cours Florent pour une courte période avant d’essuyer plusieurs échecs qui l’éloignent de la scène. Il décide de retenter sa chance deux ans plus tard et présente ses sketchs sur les planches des cafés parisiens, jusqu’à se faire repérer en 2012 par Dominic Le Bé, créateur du festival Top in Humour

Aujourd’hui, Nicolas Meyrieux : Le Rodage vient de se terminer, il lance officiellement son nouveau spectacle intitulé « Etat des lieux »

C’est lors de son dernier spectacle de « Rodage », à Bordeaux, que nous sommes allés le voir. Après l’avoir suivi depuis ses débuts sur YouTube.

Qu'est ce que le "Rodage" ?

« Le rodage », c’est son nouveau spectacle en avant-première mais avec les bugs et plantage. Cette technique lui permet d’avoir des retours vivants des spectacteurs, de monsieur tout le monde. Ce soir là, à Bordeaux, c’était sa dernière date !

Comment était le spectacle ?

Nous étions le samedi 12 janvier 2018, quand un vaisseau spatial atterri au théâtre « Drôle de scènes ». Premier théâtre de one-man-show, sous statut associatif de Bordeaux, qui a pour objectif de développer la culture et les artistes débutants dans la région. Ce soir là, c’est Nicolas Meyrieux qui fit salle comble !

Après un « chauffage » de salle difficile, Nicolas fait son entrée et nous plonge dans son univers avec une galerie de personnages.

Je ne vais pas vous raconter tous le spectacle mais ce dernier se veut, drôle et impactant en mettant le spectateur face à ses contradictions en ce qui concerne l’état de la planète.

Je ne vais pas vous raconter tous le spectacle mais ce dernier se veut, drôle et impactant en mettant le spectateur face à ses contradictions en ce qui concerne l’état de la planète.

Des relations de causes à effet, permettent aux spectateurs de se sentir concernés et immergés dans cet environnement que l’on détruit chaque jours et pour lequel nous laissons que trop faire !

Ce fut agréable de se sentir en responsabilité du problème mais pas en culpabilité. Le texte se veut pédagogique et accessibles à tous. Nicolas et son équipe ont su trouver la juste dose de chiffres et « témoignage » pour justifier le texte de la pièce

Puisque c’est une tournée de « Rodage », j’ai quelques pistes d’amélioration, ou suggestions :

L’impact écologique est l’affaire de tous, chacune des actions individuelles compte et il faut absolument continuer à communiquer et partager cela.

À la fin du spectacle, ce n’est pas l’homme qu’il faut changer « un connard qui mange Bio » reste un connard, sans aucun doute, mais lui, mange BIO. L’évolution des consciences prend du temps. Combien a-t-il fallu de temps pour que les citoyens cessent de jeter leur poubelle par la fenêtre ? Bon, ok il y en a encore qui le font… Il serait bien de modifier un peu cette partie là de la fin, sinon la conclusion est parfaite !

Une piste que j’aurais voulu partager avec toi : faire la promotion de groupes ou associations locales qui agissent pour la sauvegarde de l’environnement, permettant aux citoyens ayant vu ton spectacle de passer à l’Action et créer du lien social 😉

Dernière chose, vivement que tu repasses à Bordeaux pour voir ton spectacle avec les décors dont tu as parlé !

Nous, ma femme, ta plus jeune spectatrice ma fille âgée de – 3 mois et moi avons grandement apprécié ton spectacle et ta capacité à rebondir durant le petit « bug » !

Merci !