Grande Mobilisation pour un avenir sans aéroport

Qu'est ce que la ZAD NDDL ?

L’acronyme « ZAD » est un détournement de zone d’aménagement différé : une telle zone a été créée en 1974 et renouvelée deux fois sur le site du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, devenue la première « Zone À Défendre » à apparaître en France

L’aéroport du Grand Ouest,  souvent appelé aéroport de Notre-Dame-des-Landes, est un projet d’aéroport international dont l’implantation est prévue au nord-ouest de Nantes, sur les communes de Notre-Dame-des-Landes, Vigneux-de-Bretagne, Fay-de-Bretagne, Grandchamps-des-Fontaines et Treillières en Loire-Atlantique. Son but affiché est le remplacement de l’aéroport de Nantes Atlantique.

Le projet d’aéroport est envisagé depuis 1963. L’opposition au projet s’est organisée depuis 1972. L’emprise du projet est prévue dans les documents d’urbanisme depuis 1974.

C’est dans les années 2000 que le projet reprend… enfin tente de reprendre : avec la déclaration d’utilité publique en 2008. Depuis 1974, les paysans sont contre le projet et au cours des 10 dernières années, les « Primoloboys » (premier-ecoloboys) tiennent la dragée haute aux gouvernements successifs.

Comment cette "dragée haute" se formalise ?

Avec une surface au sol de 1 650 hectares : Deux zones naturelles d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) – les bois et landes de Rohanne et des Fosses Noires et les bois, landes et bocage au Sud-Ouest de Notre Dame-des-Landes – représentant respectivement 42 ha et 153 ha seraient détruites si la construction de l’aéroport était réalisée.

Au-delà des superficies, c’est ce qu’il y a dessus qu’il faut sauvegarder, seuls 3 % du territoire métropolitain est recouvert d’une zone humide et celle-ci est indispensable à la préservation de la biodiversité. En effet, 50 % des espèces d’oiseaux et 30 % des espèces végétales remarquables et menacées en dépendent.

Autre point, l’agriculture, toutes les villes de France ont un problème d’autosuffisance alimentaire. C’est à dire : Si du jour au lendemain, les importations doivent être stoppé pour une raison X, les villes ne peuvent tenir au maximum 1 semaines sans déclencher d’émeute pour pénurie. Détruire une agricole aussi grande est une hérésie !

Comment ça se passe ?

Même si le projet d’aéroport a du plomb dans les ailes, la ZAD est toujours menacée.
Les Ecoloboys relaye l’Appel et quelques rappels pour s’organiser sans paniquer !

10 FÉVRIER 2018 : Grande mobilisation à la date d’échéance de la DUP
sur demosphere (avec un onglet covoiturage) : événement Facebook :

APPEL & organisation : « ZAD NDDL : s’ils reviennent… »
Appel de la ZAD face aux menaces d’expulsion !
Appel plus particulier pour Nantes

Les comités locaux (ou créez-en un!) !
Rassemblements locaux prévus (pensez à signaler toute modif!)

Les 6 points « Parce qu’il n’y aura pas d’aéroport« 

Comment participer ?

De deux façons :

Ecoloboys-Protecteur de la Nature
L'écoloTecteur de la Nature
Ecoloboys-Protecteur des animaux
L'écoloTecteur des Animaux

Les Sources & automedias sur les sites:

l’ACIPA
l’atelier citoyen
le céDpa
les Naturalistes en lutte
les paysan-ne-s du bocage
la ZAD

Et Radio Klaxon : la radio qui squatte les ondes de VINCI

WEDEMAIN : Peut-on vraiment rendre une ville autosuffisante

La Fabrique Ecologique

Le Vertigo Lab : Comment mange nos villes ?

Wikipédia : Aéroport du grand ouest

NDDL - Que faire en cas d'expulsion
NDDL - Que faire en cas d'expulsion ?